Nadia Beugré & Robyn Orlin

Danse / création

Lutte, femme, liberté : trois mots insuffisants sans doute mais trois mots qui disent quelque chose du sillon que creuse la chorégraphe et danseuse ivoirienne Nadia Beugré. Robyn Orlin revient vers son solo et le transmet à Nadia Beugré, interprète rageuse et puissante.

Présentation

Lutte, femme, liberté : trois mots insuffisants sans doute mais trois mots qui disent quelque chose du sillon que creuse la chorégraphe et danseuse ivoirienne Nadia Beugré. Dans une première partie, elle chorégraphie un solo pour sa compatriote Anoura Aya Labarest. Dialogue entre deux générations, deux parcours, ce solo s’est construit autour de longues périodes de déambulation et d’exploration dans le quotidien d’Abodo, quartier chaud et partisan d’Abidjan. Dans la seconde partie, Nadia Beugré danse In a corner the sky surrenders…, solo écrit par Robyn Orlin pour elle-même en 1994. La chorégraphe sud-africaine de renommée internationale est alors à New York. Elle raconte : « Je suis frappée par l’instinct de survie des sans-abris. Les rues sont un lieu de trafic de boîtes en carton, surtout celles qui sont suffisamment grandes pour former des abris de fortune ». Avec le confinement, la boîte en carton qui enferme chacun est devenue universelle. Robyn Orlin revient vers son solo et le transmet à Nadia Beugré, interprète rageuse et puissante.

Générique Solo pour Aya

Direction artistique Nadia Beugré interprète Anoura Aya Larissa Labarest Assistant Christian Romain Kossa Création lumière Beatriz Kaysel Une coréalisation la Briqueterie CDCN du Val-de-Marne et Le Théâtre de Rungis. Production Libr’Arts / Virginie Dupray. Coproduction La Briqueterie CDCN-du-Val-de-Marne, Le Théâtre de Rungis, CCN2 Grenoble. Accueil studio Théâtre Molière de Sète, Scène nationale archipel de Thau. Coproduction (à confirmer) : Staatstheater Darmstad, Fabrik Potsdam. Avec le soutien du Goethe-Institut Abidjan et de la DRAC Occitanie – Ministère de la Culture et de la Communication.

Générique In a corner the sky surrenders - unplugging archival journeys ... # 1 (for Nadia)

Un projet créé en 1994 et repris en 2002 par Robyn Orlin Chorégraphie Robyn Orlin Interprète Nadia Beugré costumes Birgit Neppl Reconstruction du décor Annie Tolleter Directrice technique Beatriz Kaysel Velasco e Cruz Musique live et son Cedrik Fermont Avec la participation de Romain de Lagarde aux lumières. Une coréalisation la Briqueterie CDCN du Val-de-Marne et Le Théâtre de Rungis. Production City Theatre & Dance Group, Damien Valette Prod. Coproduction (en cours) Montpellier Danse, Chaillot – Théâtre National de la Danse. Ce spectacle a reçu l’aide au projet de la DRAC Ile-de-France.

La presse en parle

 

Autour du spectacle

accédez à la version standard du site