Dracula - Orchestre National de Jazz

Musique

Pour sa première création jeune public, l’Orchestre national de jazz s’inspire de la légende du plus célèbre des vampires pour un spectacle poétique entre opéra jazz et théâtre burlesque.

Présentation

L’Orchestre national de jazz s’inspire de la légende du plus célèbre des vampires pour un spectacle poétique entre opéra jazz et théâtre burlesque. À la frontière entre le bien et le mal, l’ombre et la lumière, la figure fantasmagorique de Dracula hante nos imaginaires. Réunissant sur scène 2 comédiennes et 9 musiciens, ce spectacle conduit petits et grands dans un monde où les questions de l’amour, de la mort et de la vie éternelle s’entremêlent. Un univers mystérieux où l’on n’a peur ni des cauchemars, ni de la magie, ni des esprits qui habitent la chambre. Les personnages de Dracula et de Mina, incarnés par les deux comédiennes, déploient en textes et en chansons une large palette d’émotions laissant aussi sa place au burlesque. La musique, conjuguée à l’imaginaire des spectateurs, donne vie aux paysages, par le choix des couleurs orchestrales et harmoniques mêlant jazz, musique contemporaine et rock progressif. Un concert grand format à vivre en famille !

Générique

Orchestre national de jazz direction artistique, composition FRÉDÉRIC MAURIN conception, composition GRÉGOIRE LETOUVET conception, mise en scène JULIE BERTIN collaboration artistique YAN TASSIN textes ESTELLE MEYER MILENA CSERGO JULIE BERTIN ROMAIN MARON Comédiennes MANIKA AUXIRE PAULINE DESHONS Flûte FANNY MÉNÉGOZ saxophone alto, clarinette FABIEN DEBELLEFONTAINE saxophone ténor, clarinette basse GUILLAUME CHRISTOPHEL trompette, bugle QUENTIN GHOMARI cor MATHILDE FÈVRE trombone basse JUDITH WEKSTEIN guitare électrique BENJAMIN GARSON contrebasse RAPHAËL SCHWAB batterie RAFAËL KOERNER scénographie, costumes LOUISE DOUET-SINENBERG assistante costumière GWLADYS DUTHIL son ERWAN BOULAY lumières LESLIE DESVIGNES

La presse en parle

"Le plus fascinant des vampires se dévoile en musique, théâtre et chanson dans ce spectacle jeune public. En puisant à plusieurs sources d’inspiration telles que le cinéma et la littérature, l’Orchestre National de Jazz – la fine fleur du jazz français – revisite le mythe et joue avec les codes. Bienvenue dans le château de Dracula où se réfugie une jeune femme partie sur les traces de sa mère disparue. Parcours initiatique, frissons et amour : un concentré d’émotions pour petits et grands."

Insula Orchestra, 2022

Enseignants

CLASSE(S) CONCERNÉE(S)
CP , CE1 , CE2 , CM1 , CM2 , 6e , 5e Dossier Pédagogique

accédez à la version standard du site