Convulsions

Théâtre

"Le déchirement au sein des fratries, les violences conjugales, le rêve inaccessible d’une autre vie, sont les tragédies de nos sociétés." Hakim Bah 

Présentation

Tout commence par un meurtre. Atrée et Thyeste torturent et tuent leur frère bâtard pour ne pas avoir à partager l’héritage familial avec lui. Atrée bat sa femme Érope et la trompe avec celle du voisin. Thyeste, amoureux d’Érope finit par la séduire. Plus tard, Atrée, Érope et leur bébé se rendent à l’ambassade américaine pour effectuer les démarches nécessaires à leur installation aux États-Unis. Le test ADN obligatoire pour l’obtention du visa révèle que l’enfant n’est pas le fils d’Atrée. Dans Convulsions, Hakim Bah prend appui sur un épisode de la tragédie des Atrides pour traiter des violences familiales et conjugales. Tout est question de possession, de territoires à conquérir et d’exil, entre un terrain de basket et un aéroport. Il y a un double texte, celui que disent les personnages, vif et concret, et une autre ligne narrative portée par les didascalies qui repousse l’action violente en dehors du plateau, souvent traitée avec humour. Une mise en distance réussie. Quant au jeu des acteurs, aucun superflu. Ils ont tous excellents !

Générique

ensemble atopique texte hakim bah mise en scène frédéric fisbach avec ibrahima bah maxence bod madalina constantin lorry hardel nelson-rafaell madel marie payen dramaturge charlotte lagrange scénographie charles chauvet créatrice lumière léa maris créatrice son estelle lembert assistante à la mise en scène imad assaf

Production Ensemble Atopique II coproduction Théâtre Ouvert - Centre national des dramaturgies contemporaines. L’auteur a reçu le prix RFI Théâtre 2016. Le texte est édité par Théâtre Ouvert/Tapuscrits (Editions) – Coédition RFI. Avec le soutien de la MC93 – Maison de la culture de la Seine-Saint-Denis, de la Comédie de Saint-Etienne – Centre dramatique national, du Fonds d’insertion pour jeunes artistes dramatiques, DRAC et région Provence-Alpes-Côte d'Azur. Avec l’aide à la création de l’association Beaumarchais-SACD, le soutien de l’Adami, de la Spedidam et de La Culture avec la Copie Privée. Ce texte est lauréat de l'Aide à la création de textes dramatiques – ARTCENA. (en cours).

La presse en parle

"Un conte qui, de scène en scène, éclaire les mouvements de la cruauté et de la colère : jusqu’au bout de leur absurdité." - La Terrasse

"Tout coexiste avec justesse, le texte, le jeu, la mise en scène. (…) À noter le jeu très abouti, tenace et entier des comédiens, tous excellents" - France info

"(...) Ce que suggère l’intelligent (et paradoxalement) très drôle spectacle de Frédéric Fisbach, c’est que la sauvagerie emprunte les traits de la civilité. Et peut prêter à rire, d’un rire jaune, car du voisin au frangin et du mari au père, le monstre se planque en chacun de nous." - Joëlle Gayot, Télérama TT

"À Théâtre Ouvert, le texte d'Hakim Bah revisite le mythe des Atrides, l’un des plus violents que nous ait légué le théâtre grec, en le transposant dans l'ordinaire d'un futur proche monstrueux. Convulsions montre toutes les violences, tour à tour insupportables, grinçantes, abjectes, soubresauts d'une humanité à l’agonie, la nôtre." - Guillaume Lasserre, Médiapart

"(...) Convulsions est la plus belle pièce que j’ai vue ces dernières années. La scène francophone possède un immense auteur et Frédéric Fisbach a su lui donner toute la place qu’il méritait." - Sarah Kellal, L'Insatiable

Autour du spectacle

Enseignants

CLASSE(S) CONCERNÉE(S)
lycée

accédez à la version standard du site