Léa Guilbert Lejeune - CONTRE

Musique

Ce spectacle conte ainsi l’histoire d’un instrument puissant et grave, entouré d’un à sept contrebassistes et d’un comédien.

Présentation

La contrebasse n’a pas un caractère facile. Elle donne du fil à retordre à son instrumentiste, mais une fois apprivoisée, elle ronronne et chante avec bonheur. Pour ce concert en partenariat avec le Pôle supérieur de Paris-Boulogne-Billancourt, la musicienne Léa Guilbert Lejeune a choisi de lier musique et théâtre autour du rapport entre le musicien et son instrument. Dans la pièce de Patrick Süskind, La Contrebasse, le musicien est d’abord plein d'éloges pour cet instrument imposant. Son monologue tombe progressivement dans la colère, la frustration et la rivalité pour celle qui accompagne son quotidien. Il n’y a qu’un pas entre l’amour et la haine, mais l’amour et surtout celui pour la musique gagne toujours. Les musiciens illustrent ce texte fort d’extraits de pièces, mettant en lumière la contrebasse, méconnue et parfois mal aimée. Ainsi sept contrebassistes et un comédien content l'histoire de cet instrument puissant et grave.

Programme Giovanni Bottesini Rêverie Edward Elgar Salut d'amour Adolf Misek Sonate N2, OP6: mouvements II et IV Luciano Berio Psy Virgilio Mortari Duo pour violon et contrebasse Claude Debussy Beau soir Eric Tanguy Espressivo pour contrebasse solo et ensemble de contrebasses

Générique

Contrebasse Léa Guilbert Lejeune Distribution en cours comédien Fabien Joubert

La presse en parle

 

accédez à la version standard du site