Dans ce monde

Danse

Tout le monde a besoin d’une trêve poétique pour oser voir le monde autrement, pas uniquement comme on nous impose de le voir, mais plutôt comme on aimerait le regarder.

Présentation

Thomas Lebrun réenchante le monde en inventant les danses d’un pays des merveilles. Dans ce voyage poétique et sensible auquel nous convient le chorégraphe et ses quatre danseurs, il y a des images, des tissus, des couleurs de chacun des pays traversés. Dans ce monde résonnent les notes des musiques algériennes, bulgares, pakistanaises, syriennes, vietnamiennes, cubaines ou encore brésiliennes. Dans ce monde, on laisse place aux sensations et aux émotions. Un monde où l’on parle de pays mais pas de géographie, où l’on parle de culture mais pas de clichés, où l’on danse en trio ou en quartet mais pas en rond ! Loin des images chaotiques qui occupent trop souvent l’actualité, Thomas Lebrun nous offre une trêve poétique salvatrice. L’imaginaire est lâché, il navigue au gré des timbres de voix, des chapeaux coniques et des étoffes chamarrées. Le propos est profond et la danse ciselée, jubilatoire, délicate, pour partir à la découverte de l’autre. De tous les autres !

Générique

Chorégraphie Thomas Lebrun Interprétation Maxime Aubert Interprétation Anthony Cazaux Lucie Gemon Léa Scher Musiques Erik Satie Lili Boniche Boubacar Traoré Choeur de femmes de Sofia & Zdravko Mihaylov Lev Knipper & Viktor goussev Ibrahim keivo Nusrat Fateh Ali Khan Mongol band Ensemble sakura Hanoi session singers Alfredo Bolona Jards Macalé Hermanos abalos banda de musica municipal de santiago de cuba Création lumière Jean-Philippe Filleul Création son Mélodie Souquet Costumes Kite Vollard Thomas Lebrun Production Centre chorégraphique national de Tours. Coproduction La Rampe-La Ponatière, scène conventionnée d’Échirolles, Les 3T-Scène conventionnée de Châtellerault. Production réalisée grâce au soutien de la SPEDIDAM. Résidence La Pratique, Atelier de fabrique artistique, Vatan - Région Centre-Val de Loire.

La presse en parle

"Il ne s’agira pas d’un cours de géographie, ni d’histoire. Il ne s’agira pas de danse folklorique ou traditionnelle. Il ne s’agira pas non plus de relater les images conventionnelles et les clichés habituels quant aux cultures des pays traversés.
L’important ici sera :
– l’émerveillement : au sens premier d’être émerveillé par de petites choses que l’on découvre ou que l’on reçoit,
– la poésie : par la sensibilité et la valeur du mouvement et de son écriture, sans autres besoins,
– la rencontre : avec la puissance ou la délicatesse du corps, avec les émotions qu’il dégage, avec des sons et des couleurs ou des trésors d’ailleurs,
– la diversité : de nos cultures, du langage chorégraphique ou de comment en jouer, des musiques, des sens ou de la sensibilité,
– la réception : d’une forme artistique inhabituelle, d’une vision du monde poétique et chorégraphique, apprendre à recevoir,
– l’autre et son importance."
 
Sceneweb.fr – 17/05/22

Enseignants

CLASSE(S) CONCERNÉE(S)
CP , CE1 , CE2 , CM1 , CM2 , 6e , 5e , 4e , 3e , lycée Dossier Pédagogique

accédez à la version standard du site