Le Complexe de Chita

en famille... mais pas que / Marionnettes

Le samedi 04 décembre à 18h00

Un récit d’émancipation moderne parfaitement maîtrisé. Toutelaculture.com

Présentation

Dans l’Espagne des années 1980, Damien, 10 ans, quitte la ville avec ses parents et sa sœur Céles-te, pour s’installer à la campagne. Il doit désormais s’occuper des animaux et s’endurcir pour « devenir un homme », comme le lui répète sans cesse son père. Mais cette vie à la ferme fausse-ment idyllique heurte la sensibilité de Damien qui, avec la complicité de sa sœur, décide d’emprun-ter des chemins de traverse pour se construire autrement.  Mêlant jeu d’acteur, marionnettes et théâtre d’ombres, Le Complexe de Chita propose un récit initiatique à hauteur d’enfant, dans le-quel humains et animaux s’observent, pointant les limites de l’ordre établi entre leurs mondes. Cette aventure poétique et drôle bouscule et nous questionne à la manière d’une fable. Le tout, pour nous apprendre à grandir.

Générique

Mise en scène, écriture Daniel Calvo Funes Regard extérieur et ambiances son Martial Anton Collaboration à la dramaturgie et à la direction d?acteurs Isabelle Martinez Avec Christophe Derrien Rosario Alarcon Daniel Calvo Funes Scénographie Charles Ríos Construction décors Michel Fagon Charles Ríos Marionnettes Daniel Calvo Funes Steffie Bayer Pierre Dupont Création lumière Thomas Civel Martial Anton

Merci aux coups de main de Louise Maffeis, Maïté Martin, Maud Moënner, Bénédicte Holvoote et Frédéric Rebière. Coproductions et partenaires : Théâtre Le Passage à Fécamp, Scène conventionnée Théâtre et Objet / La Maison du Théâtre à Brest / Centre Culturel Athéna à Auray / Le Strapontin à Pont Scorff, Scène des arts de la parole / Le CREA à Kingersheim, Festival MOMIX.

La presse en parle

« ...Comme d’habitude, Tro Heol excelle dans la mise en scène d’un récit pourtant chargé de personnages et de lieux : marionnettes bien sûr mais aussi projections, cadrage cinéma utilisant la partie pour le tout (la tête de l’âne suffit à nous faire imaginer l’animal en entier, les pieds des enfants un match de foot). Une tournette ingénieuse en guise de scénographie, des marionnettes magnifiques, une technique assurée, et des scènes oniriques particulièrement réussies... » Le Karagöz, C-Mézières, sept 2019

« Le Complexe de Chita, c’est à la fois un conte enfantin et une aventure initiatique, une aventure humaine et une fable animalière à la morale bien cachée qui, sans prendre des airs donneurs de leçon, interpelle et bouscule. À l’image des marionnettes aux tons brun et beige, l’histoire est à la fois douce et rugueuse, drôle et tendre. On a envie de s’y plonger pour en apprendre plus sur soi-même sur ce qui nous relie à notre identité, ce qui nous relie à l’humain – à l’animal. Comme le plateau, dont une partie centrale (faite de cerceaux métalliques) tourne sur elle-même, Le Complexe de Chita joue sur le revirement, alternant espérance et désillusion, révolte et résignation, combat et paix. Le tout, pour nous apprendre à grandir. Ou, en tout cas, à essayer. » La pépinièregeneve.ch, Magali Bossi, mars 2019

Enseignants

CLASSE(S) CONCERNÉE(S)
CE2 , CM1 , CM2 REPRÉSENTATIONS SCOLAIRES
vendredi 03 décembre à 10h00 vendredi 03 décembre à 14h00 Dossier Pédagogique

accédez à la version standard du site