Orchestre Colonne - Musique de la Fête

Musique

"L’orchestre s’inscrit ainsi au premier plan de l’histoire musicale française et devient un acteur essentiel de l’effervescence culturelle parisienne." Flâneries musicales de Reims

Présentation

Sous la baguette de Jean-Michel Ferran, ce concert débute très joyeusement avec Le basson fait son cirque du compositeur canadien Maxime Goulet. L’œuvre, hommage à l’univers ludique de Spike Jones, met en scène – en piste ? – cet instrument méconnu, de façon particulièrement originale et figurative : chaque mouvement évoque un numéro d’adresse, de charme ou de force du basson. Viennent ensuite, toujours aussi loufoques, quelques-uns des airs les plus célèbres de La Belle Hélène d’Offenbach. En seconde partie, l’orchestre Colonne joue la Symphonie en ut de Georges Bizet, écrite en à peine un mois par un jeune homme de tout juste dix-sept ans, œuvre déjà magistrale et remplie d’une fraîche bonne humeur que ne parviendra pas à altérer la nostalgique mélodie de l’adagio, inoubliable solo de hautbois.

PROGRAMME Maxime Goulet Le Basson fait son cirque Offenbach extraits de La Belle Hélène Bizet Première Symphonie en ut majeur.

Générique

ORCHESTRE COLONNE DIRECTION JEAN-MICHEL FERRAN BASSON FLORENCE HAMEL Soprano LAURE POISSONNIER

La presse en parle

"Les Concerts Colonne se consacrent dès lors à défendre avec passion la musique contemporaine de l'époque, mettant en avant les jeunes compositeurs d’alors tels que Saint-Saëns, Massenet, Fauré (...) ou encore Wagner et Richard Strauss. (...) L’orchestre s’inscrit ainsi au premier plan de l’histoire musicale française et devient un acteur essentiel de l’effervescence culturelle parisienne." Flâneries musicales de Reims

accédez à la version standard du site